Bernadette Pourquié

Autrice

Portrait

Son parcours

Bernadette suit un cursus littéraire et obtient un DEA de littérature (Diplôme d’Études Approfondies). Elle passe le CAPES (Certificat d’Aptitude au Professorat de l’Enseignement du Second degré) mais ne poursuit finalement pas dans cette voie. Son apprentissage se fait sur le tas à travers des stages et elle finit par intégrer l’édition Dargaud en travaillant sur les droits
internationaux.

Avec toujours beaucoup d’intérêt pour la littérature, elle propose des activités autour du livre, comme de la relecture, des ateliers, des corrections et des formations sur la littérature jeunesse. Elle rencontre Cécile Gambini, une jeune illustratrice sortant de l’école supérieure des arts décoratifs de Strasbourg et ensemble elles créent un premier livre jeunesse. Au bout de quelques œuvres, elle décide de devenir autrice à plein temps en théâtre, poésie et littérature jeunesse.

Son expérience

Son premier livre Ne bouge pas, écrit pour le théâtre est publié en 2004 et lui vaut une Bourse de découverte du Centre National du livre. Elle est aussi deux fois finaliste du Prix d’écriture théâtrale et remporte le Prix Versailles Lire au jardin pour son livre Bizarbres mais vrais, illustré par Cécile Gambini.

Par ailleurs, avec ce métier, les activités sont très diversifiées, tout comme les rencontres. Elle travaille seule ou à plusieurs avec des artistes et des compagnies de théâtre, de danse, de cirque ou de marionnette. Elle a collaboré avec les compagnies Ventilo, Jean Séraphin ou encore Vasistdas. Ses lieux d’intervention en tant qu’autrice sont très variés : librairies, bibliothèques, établissements scolaires, hôpitaux, centres d’animation, salles de spectacle, lieux de performance, etc.

Dernièrement, elle envisage de monter un projet participatif avec une association de cinéma d’animation.


« La plupart du temps, vous êtes chez vous, vous faites votre travail. En tant qu’auteur.trice, vous êtes assez isolé.e et vous ne savez pas si ce que vous écrivez va aboutir. Le lendemain vous partez à Paris, vous vous retrouvez dans un taxi qui vous mène au château de Versailles, vous entrez dans une salle de réception, vous êtes en retard, gêné.e d’être en retard et puis finalement la présidente du château avec toute l’assemblée se met à applaudir.

Tout le monde vous félicite parce que là vous apprenez que votre livre qui était finaliste a remporté le Prix Versailles Lire au jardin. C’était l’anecdote de comment on peut vivre des choses très différentes au quotidien dans ce métier. »


Forums

Bernadette Pourquié a participé au forum du 24 mai 2022 à Saint-Orens-de-Gameville (Haute-Garonne)

Métiers