Chef.fe de chœur – Chanteur.euse lyrique

Métier

Pourquoi ce métier là ?

« J’ai un groupe de 30 chanteur.euses qui travaille toute l’année avec moi. Je peux rajouter des chœurs supplémentaires quand on fait, par exemple, des opéras de Puccini, de Verdi ou de Wagner. Les chœurs travaillent en amont, seuls avec une pianiste. Ensuite je travaille le matin avec les hommes, les ténors et les barytons et l’après-midi je travaille avec les dames, les sopranes et altis. Je leur fais travailler le chant avec une pianiste.

Je suis avec le.la metteur.euse en scène et le.la chef.fe d’orchestre pour faire travailler le chœur pendant trois semaines. Puis arrive le jour du spectacle. Je fais toujours répéter le chœur en amont pour les mettre dans les conditions du spectacle. Durant la représentation, je reste en coulisse ou je suis sur scène s’il y a un concert. »

Noëlle Gény – Cheffe de choeur

« L’artiste lyrique de base est dans les théâtres à travailler. Ce n’est plus mon cas actuellement de manière régulière, moi je ne fais plus que des concerts ponctuels.

Comme artiste lyrique, dans le répertoire de soprano, soprano léger, j’ai la possibilité de faire des concerts dans le milieu du classique. La difficulté dans ce métier c’est qu’on est tout le temps en train de se remettre en question et de se mettre tout le temps à niveau pour bien rester sur la place. »

Sonia Sempéré ClassiCahors

Intervenant.e.s

Visual Portfolio, Posts & Image Gallery for WordPress

Fiche métiers

Musique et chant / Code ROME : L1202

Fiche formations

Musique et chant / Code ROME : L1202